Le plan de formation

La formation des jeunes du RCSV a pour but d'améliorer la qualité technique des joueurs possédant les compétences de base de façon à pouvoir s'exprimer lors d'une opposition formative contre des joueurs de très bon niveau.

 

La  formation est basée sur une nouvelle vision de l’entraînement qui permet aux joueurs de se trouver en situation de matches tout en continuant à apprendre ou à perfectionner la technique de base.

 

La formation est le point de départ d’un long chemin difficile à parcourir pour un jeune footballeur qui envisage de faire une carrière de joueur professionnel. Les clubs de division1 viennent régulièrement repérer les meilleurs joueurs dans les équipes provinciales pour les solliciter à tenter leur chance au haut niveau.

Pour qu’un jeune se développe de manière optimale, il y a des principes et des phases de développement à respecter.

Quel est parfois le problème?

On met trop l’accent sur le résultat final, le classement et pas assez sur les besoins des jeunes.

On vise la performance sur le court terme alors que l’on devrait viser le développement sur le long terme !

 
Dans des clubs Anglais de Football, ils sont capables de “sous classer” un jeune dont la croissance est tardive pour lui permettre de jouer avec des joueurs de même âge biologique que lui, et donc de même taille. Ainsi le joueur se développe à son rythme et ne perd pas confiance.



Que faut il savoir pour bien développer les jeunes ?
 

  • Il faut connaître les caractéristiques des différents groupe d’âge


On ne fera pas travailler un jeune de 11 ans de la même façon qu’un jeune de 16 ans.

 

  • Il est très important d’avoir des repères tout au long du processus de développement et de savoir comment distribuer l'entraînement dans le temps avec une vision à long terme.

  • Il est important de prendre en compte l’âge biologique des jeunes et non l’âge chronologique .


En effet, il peut exister une différence énorme entre 2 jeunes du même âge. Un jeune de 14 ans pourra être à son pic de croissance quand un autre le commencera seulement à 15 ans et demi. 

Nous vous proposons un exemple de Plan de formation à long terme


Phase 1 Phase fondamentale - Explorer
Groupe d’âge : Garçons 6-9 ans 

Objectif principal : Construire les capacités motrices générales 

les points clés :

 

  • Participer à autant de sports que possible et éviter le phénomène de « spécialisation hâtive » en ne faisant que du foot.

  • Première “période critique de développement de la vitesse” 

  • Développer donc la vitesse linéaire mais aussi la vitesse multidirectionnelle... 



Phase 2 Apprendre à s'entraîner - Encourager
Groupe d’âge : Garçons 9-12 ans 

Objectif principal : Construire les capacités techniques générales 

les points clés :

  • Continuer à développer les qualités motrices fondamentales

  • Apprendre les capacités techniques du football
  • Continuer à développer la force au poids du corps , médecine ball léger, introduire les bonds, les sauts

  • Développer l’endurance avec des jeux et des relais

  • Développer la connaissance de l’échauffement, des étirements, de la récupération, la nutrition, la relaxation, la concentration.

  • Continuer à travailler la vitesse, l’agilité



Phase 3 S'entraîner à s'entraîner - Améliorer
Groupe d’âge : Garçons 12-16 ans 

Objectif principal : Construire “le moteur” (force, aérobie), consolider les capacités techniques 

les points clés :

  • Développer la base aérobie après le début du pic de croissance

  • Fenêtre pour l'entraînement de la force qui commence environ 1 an 
  • Apprentissage des techniques correctes d’exercices avec poids.

  • Accent spécial sur l'entraînement de la souplesse en raison de la croissance soudaine des os, des tendons, des ligaments et des muscles

  • Améliorer encore les connaissances de l’échauffement, des étirements, de la récupération, la nutrition, la relaxation, la concentration.


Phase 4 S'entraîner à la compétition - Cultiver
Groupe d’âge : Garçons 16-18 ans 

Objectif principal : Optimiser “le moteur”, la technique et la performance

les points clés : 3 entraînements sur la semaine !!!

 

  • Apprendre à réaliser les techniques spécifiques dans des conditions de compétitions variées pendant l’entraînement

  • Programmes physiques, de récupération,préparation psychologique et développement technique sont maintenant individualisés en fonction des besoins du joueur


Phase 5 S'entraîner à gagner - Accomplir
Groupe d’âge : Garçons 18 ans 

Objectif principal : Maximiser “le moteur” , la technique et la performance 

les points clés :

 

  • Les joueurs s'entraînent pour être en forme pour la compétition

  • L’entraînement est caractérisé par une grande intensité et un volume relativement grand avec des phases de récupération pour prévenir le surentraînement.

Le principe de continuité :

Il faut pratiquer régulièrement pour progresser.

Il est plus efficace de s'entraîner un peu souvent que beaucoup une fois. Cela vaut pour la semaine, pour le mois, pour l'année..

Aussi, si l’on s’arrête quelques semaines, les pertes seront importantes (on régresse rapidement) et il faudra plusieurs mois pour retrouver son niveau...

 

Le principe de variété :

il faut régulièrement apporter de la nouveauté pour continuer à progresser.

L'organisme s'adapte rapidement . Si on ne lui propose rien de nouveau, si on ne le "bouscule" pas, il n'y aura pas de progrès.

"Les charges d’entraînement uniformes conduisent rapidement à une stagnation de l’amélioration de la performance.

 

 Le principe d'individualisation :

Il faut toujours tenir compte des besoins du joueur et de ses capacités pour produire les effets les plus importants.

On ne proposera pas le même travail à un joueur de 12 ans ou de 18 ans, à un joueur d’élite ou inférieur, ...

Et, comme nous l'avons vu, on ne proposera peut être pas le même travail à deux jeunes de 13 ans qui ont un âge biologique très différent..

 

 Le principe de la charge utile :

Pour être pollicitante et efficace, une charge d’entraînement doit être suffisamment élevée et dépasser un seuil qui ne peut être qu’en relation avec le sportif lui-même et avec son état de forme.

Il existe une “charge optimale” qui permet d’obtenir les meilleurs effets.

La charge devra donc être adaptée à chaque joueur ( selon son niveau, son état de forme, ..).

Chez l’enfant on doit tempérer ce principe au regard de l’âge et du développement physiologique, le moment de l’année et des contraintes scolaires, le respect d’un besoin de détente…

 

Le principe de la succession judicieuse des exercices au cours de la séance

Chez les jeunes, les moindres capacités d’attention amènent à des enchaînements de situations plus fréquents. La DIVERSITÉ et la VARIÉTÉ sont indispensables. Formes ludiques et attrayantes.

 

Comment suivre la charge d'entraînement ?

La méthode RPE (Rating of Perception Exercice) pourrait être un moyen de suivi utile à l’entraîneur pour évaluer simplement la charge d’entraînement « ressentie ». 
Les questionnaires d’état de forme, de qualité du sommeil, .. réalisés toutes les semaines peuvent également permettre de déceler un état de fatigue passager.
Ces données « subjectives» seront à mettre en relation avec les données objectives de suivi de croissance .

Attention, n’oubliez pas que la charge d’entraînement doit toujours s’évaluer en tenant compte de l’ensemble des activités PHYSIQUES et sportives du jeune.

 

  • Facebook Social Icon

© 2020 by RCSV. com